Ce Creusotin Frederic Bobin a l’OlympiaComme « Voila un merveilleux univers »